Association départementale pour la sauvegarde de l'enfance à l'adulte d'Eure et Loir
Sauvegarde de l'enfance à l'adulte d'Eure et Loir
Voir le plan d'accès

Grande collecte de jeux, jouets et livres au profit de l'ADSEA par Century 21  

   

Pour que dans toutes les maisons, les enfants fêtent Noël, CENTURY 21 lance une grande opération de collecte de jouets.

A CHARTRES, l'agence CENTURY 21 Maitrejean Immobilier a choisi l'ADSEA pour renouveler cette belle campagne.

En effet, depuis quelques années, un grand nombre d’agences du réseau, dont celle de Chartres a pu, grâce aux liens de proximité que celles-ci ont avec les familles, collecter des jouets et les offrir aux enfants malades ou défavorisés.

Des dizaines de milliers de jouets ont ainsi déjà été collectés et redistribués.

Depuis 2012, l'agence CENTURY 21 Maitrejean Immobilier a offert près de 6 650 jouets aux enfants de CHARTRES.
Le succès de ces opérations, le plaisir qu’elles apportent aux équipes CENTURY 21qui y participent, et la joie qu’elles procurent aux familles ont progressivement convaincu de plus en plus d’agences de se lancer dans cette belle aventure.

Cette année, nous invitons les habitants qui le désirent à déposer dans leur agence Century 21 ou dans les commerces partenaires durant tout le mois de novembre des jouets, jeux de société ou livres/BD neufs ou en très bon état.

L’idée serait de collecter des jouets et de les remettre aux enfants de l’ADSEA juste avant Noël.
Un grand merci à tous pour votre implication.


 

30 nov 2018 - Journée régionale URIOPSS : Protection de l’Enfance  

LA CIDE*, Où EN SOMMES-NOUS EN PROTECTION DE L’ENFANCE AUJOURD’HUI ?

PROGRAMME COMPLET en téléchargement en haut de cette page

vendredi 30 novembre 2018
9h00 - 16h30
Lieu : Espace Soutine 41 Rue de la Chacatière
28300 Lèves (près de Chartres)
Journée gratuite
Inscription obligatoire auprès de l'URIOPSS Centre Val de Loire

Parmi les intervenants :
- Madame Geneviève AVENARD, Défenseure des enfants, adjointe au Défenseur des Droits et Présidente du réseau européen des Défenseurs des enfants (ENOC)-Thématique : la France et la CIDE : Etats des lieux et perspectives

- Monsieur Léo MATHEY, Président de l'association REPAIRS et Président de l’antenne à Paris de la Fédération nationale des Associations départementales d’entraide des personnes accueillies en protection de l'enfance (FNADEPAPE) et chercheur-pair à travers la présentation d’une recherche à laquelle il a participé : « Ancrages identitaires et expression des enfants et adolescents » confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance

- Madame Frédérique AGNOUX, Juge des Enfants, Vice-présidente du TGI de Chartres.


*Convention Internationale des Droits de l’Enfant

 

Présentation de l'Association   

   
Siège social - Accueil Direction générale

Les Statuts de l'ADSEA disposent à l'article 1, que "la Sauvegarde de l'Enfance est une Association d'Intérêt Général, ayant pour objet toutes questions relatives à la Sauvegarde, l'éducation et la Rééducation des enfants, adolescents et jeunes adultes en difficulté. Elle pourra notamment :

1°  Participer, par tous les moyens, à la Protection et à l'éducation d'enfants, d'adolescents, et à l'insertion ou la réinsertion de jeunes majeurs ou de toute autre personne, quelque soit la nature de leurs difficultés ainsi qu'à la formation de tout personnel, nécessaire à cet objectif.

2°  Conseiller, aider, créer et/ou gérer des organismes ou des établissements ou services ayant cet objet, coordonner des initiatives et des réalisations tendant aux mêmes fins.

3°  Participer à l'élaboration d'une politique en faveur de l'Enfance et de l'Action Sociale.

4°  Promouvoir un mouvement d'opinion, de réflexion, et toutes actions de communication en faveur de la jeunesse et des personnes en difficulté."

Ces statuts sont complétés de trois textes de référence, la Charte Associative et le Projet Associatif, où nous présentons nos valeurs et notre philosophie d'action, nos engagements et nos réflexions pour l'avenir, et le Règlement Général, qui précise les rôles, les fonctions, l'organisation des hommes et des structures.

L'A.D.S.E.A. est issue du Comité de Protection de l'Enfance en Danger Moral, créé en 1918 sur le Département. Son Conseil d'Administration se réunit au moins tous les trimestres, son Bureau tous les mois, afin de statuer sur les orientations, les projets, les moyens de l'Association et de ses structures.


 

Ses missions  


Notre Association a mis en place au cours de plus de cinquante ans d'existence un ensemble d'établissements et Services, complémentaires, destinés aux enfants, adolescents, jeunes adultes voire aux parents, et maintenant à des adultes, présentant des difficultés diverses (troubles du comportement, de la personnalité, difficultés familiales, sociales, psychologiques, temporaires ou récurrentes). Ces structures permettent soit un hébergement adapté, soit un accompagnement, dans le milieu naturel, à court et moyen termes.

Les structures sont habilitées et financées par le Conseil Départemental d’Eure-et-Loir, la Protection Judiciaire de la Jeunesse, la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, ou selon l'activité par des subventions diverses (Caisse d’Allocations familiales, collectivités…)

 

Ses actions  

Des équipes pluridisciplinaires, spécialisées, sont chargées du travail d'éducation, de soin, d'insertion ou de contrôle. Elles sont composées en majorité d'éducateurs spécialisés diplômés et également de psychologues, moniteurs éducateurs, médecins psychiatres, assistantes maternelles, animateurs sportifs, éducateurs scolaires, élèves éducateurs, personnel des services généraux, secrétaires. Elles accueillent des stagiaires d'écoles dans la plupart des disciplines pratiquées. Ces équipes sont encadrées par des Directeurs, assistés de Chefs de service éducatif.

Le travail d'accompagnement éducatif est réalisé dans des structures de type "internat", en famille d'accueil, en milieu ouvert, par des activités de jour et en prévention spécialisée.

L'ensemble de l'activité de l'ADSEA possède un dénominateur commun : en œuvrant dans le respect des droits de l'enfant et de la famille, dans le cadre de la législation en vigueur, il s’agit d’accompagner vers l’autonomie et favoriser le mieux être des jeunes,  enfants et jeunes adultes qui lui sont confiés, ou qui le sollicitent.

Les établissements et services, en effet, sont en relation avec leur public- enfants, adolescents et adultes, familles - avec ou sans mandat. Des centaines de jeunes, et leurs parents, dans ce cadre, confient tout ou partie de leurs difficultés aux professionnels de l'Association qui sont soumis aux règles de déontologie et, comme l'ensemble du personnel de la Sauvegarde, aux obligations de réserve et de discrétion professionnelle, gages du respect des Droits de l'Homme et de la qualité de la relation et de l'aide apportée.

L'accompagnement vers le mieux-être des personnes s'inscrit dans une logique de prise en charge globale, tenant compte des spécificités de chacun (Projet Individualisé), dans son environnement naturel, en engageant, de façon active, la participation de celui-ci : famille, école, quartiers, etc.