Association d�partementale pour la sauvegarde de l'enfance � l'adulte d'Eure et Loir
Sauvegarde de l'enfance � l'adulte d'Eure et Loir
Voir le plan d'accès
Magazine Direction(s)

Magazine A S H                     


ISEMA JEAN BAUDIN  

   

Internat Socio-Educatif Médicalisé pour Adolescents Jean BAUDIN
25 rue de Chartres
BP 10015
28120 ILLIERS COMBRAY

Tél  : 02 37 23 86 35
Fax : 02 37 23 26 72
Email : isema@adsea28.org

L’ISEMA est une structure médico-sociale telle que prévue à l'article L-312-1 aliéna 12 du Code de l'Action Sociale et des Familles depuis le 20 mars 2014. Ce nouvel internat est réservé à une population d’adolescents de 12 à 18 ans, garçons et filles, bénéficiant déjà de mesures de protection et dont la caractéristique est d’avoir connu un parcours de prise en charge qui s’est soldé par un ou plusieurs échecs dans tous les projets institutionnels du dispositif de protection de l’enfance et de l’adolescence.

A la suite de ce constat et d’un long travail de concertation conduit sur le département de l’Eure et Loir au début des années 2000, il a été décidé de créer cet établissement à triple habilitation regroupant un volet éducatif et un volet soin.

De ce fait, l’ISEMA est en mesure d’assurer l’éducation, les soins psychologiques voire psychiatriques et sa spécificité pluridisciplinaire alliant protection, soin, éducation, scolarité et insertion professionnelle sur un même site, répond de façon globale à une population d’adolescents accueillie dans le cadre de la protection sociale, de l’assistance éducative ou de l’ordonnance du 02/02/1945.

Cette structure est financée par le Conseil départemental ou la Protection Judiciaire de la Jeunesse pour ce qui concerne la prise en charge éducative et par la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie pour le volet soins.

L’ISEMA s’appuie sur le modèle d’intervention clinique calqué sur l’approche interactionnelle et stratégique de l’école de PALO ALTO. Le travail permanent de formation et de supervision clinique de l’équipe de l’ISEMA est réalisé avec les membres de l'Institut Grégory Bateson (IGB), basé à Liège (Belgique), représentant officiel du Mental Research Institute (MRI) de l’école de PALO ALTO pour l’Europe Francophone.

Dans la lignée des travaux de Grégory BATESON, Paul WATZLAWICK et des autres membres de l’école de PALO ALTO, sous la direction de Jean-Jacques WITTEZAELE, l’ISEMA développe un cadre de recherche clinique qui permet d’approfondir l’analyse des situations, le modèle spécifique d’intervention avec la méthodologie et les techniques générales de changement pour résoudre les problèmes personnels, relationnels, familiaux, institutionnels et sociaux.

La demande d’admission pour l’ISEMA ne peut se faire que sur dossier unique adressé à la commission départementale composée de représentants du Conseil départemental, de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, du directeur, du médecin-psychiatre et du chef de service de l’ISEMA.
Lorsque cette dernière est confirmée, il est organisé par l’ISEMA un entretien d’admission tripartite (le jeune et sa famille, le référent ASE ou PJJ et l’ISEMA) filmé, enregistré et supervisé par des membres de l’équipe de l’ISEMA et de l’IGB. Ces entretiens filmés se font en toute transparence avec l’accord écrit préalable des participants.

A la suite de cet entretien : pour les dossiers issus de l’ASE, l’inspecteur en est informé pour être en mesure de l’officialiser. Pour les dossiers issus de la PJJ, cette avancée dans le travail d’orientation est portée à la connaissance du magistrat en charge du dossier au civil ou au pénal, afin qu’il puisse décider de prendre ou non une Ordonnance de Placement Provisoire. Dix à quinze jours après cet entretien l’accueil effectif du jeune à l’ISEMA peut se faire.

La prise en charge est de six mois minimum et de vingt quatre mois maximum. L’ISEMA fonctionne 365 jours par an, 24h sur 24.

L’ISEMA, après une expérimentation de cinq années (avril 2009 - mars 2014), telle que prévue à l'article L-312-1 aliéna 12 du Code de l'Action Sociale et des Familles, est reconnu par toutes les autorités de tutelle sur la pertinence d’un tel dispositif dans la protection de l’enfance ainsi que par le travail accompli et du choix du modèle d’intervention clinique.

 

L'EQUIPE :  

Directrice : Pascale TARDIEUX

1 chef de service

1 secrétaire comptable
2 maîtresses de maison
1 agent d’entretien
4 surveillants de nuit
7 éducateurs spécialisés
1 éducateur sportif
1 coordonnateur d’insertion scolaire et professionnelle
2 apprentis éducateur spécialisé
3 infirmières
1 aide-soignante
2 psychologues
1 médecin psychiatre.

(Certains personnels sont à temps partiel)